Dès que vous mettez en place votre entreprise, l’une des questions que vous devez vous poser est celle de sa domiciliation. En réalité, l’adresse du siège social vous sera demandée dès le remplissage du formulaire de déclaration des statuts de votre entreprise. Voici un guide qui vous permettra d’avoir plusieurs informations au sujet de la domiciliation d’entreprise. Vous n’avez qu’à lire.

Qu’est-ce que la domiciliation d’entreprise ?

La domiciliation d’entreprise, c’est l’adresse physique que vous donnerez à votre entreprise. Il s’agit, en d’autres termes, du siège social de cette dernière. Son rôle est littéralement fiscal et juridique. Cela veut dire qu’il est possible qu’un autre endroit abrite l’exercice de votre activité. Même si, en fonction des cas, l’activité de votre établissement commercial est faite à la même adresse, ce n’est qu’une adresse postale administrative.

Les coordonnées postales sont à mentionner au niveau des statuts juridiques, et le courrier de l’entreprise doit être envoyé à l’adresse des administrations, des fournisseurs, des clients et des collaborateurs.

C’est également l’adresse que l’on retrouve sur l’ensemble des documents afférents à l’entreprise :

  • cartes de visite ;
  • bons de commande ;
  • contrats ;
  • courriers ;
  • factures ;
  • extrait K pour les autoentrepreneurs ;
  • kbis pour une société ;
  • devis.

Au moment de procéder à la domiciliation de votre entreprise, vous pouvez trouver un spécialiste qui vous offrira en location un espace de travail opérationnel et fonctionnel. Ces professionnels sont présents dans toutes les métropoles de l’Hexagone et sont accessibles à plein temps.

La domiciliation d’entreprise, une étape impérative de la création de société

La domiciliation apparaît comme étant la première étape qu’il faut franchir que ce soit pour la création d’une association, d’une micro-entreprise ou d’une entreprise. Elle est impérative pour l’immatriculation d’une entreprise au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). C’est le casier qui tâche de centraliser les informations morales, physiques et légales de la société.

Le RCS n’accepte pas l’immatriculation sans domiciliation. En réalité, l’adresse est appelée à figurer sur l’ensemble des documents de l’établissement commercial. En outre, quand un client potentiel est à la quête des informations sur votre entreprise, le RCS communique :

  • le numéro de SIREN ou INSEE de la société ;
  • la lettre B quand c’est une entreprise ;
  • la lettre A quand il s’agit d’un commerçant ;
  • le lieu d’immatriculation.

Que faut-il savoir du transfert du siège social ?

Après que vous avez procédé à la création et à la déclaration de votre entreprise, il vous sera toujours possible de changer son adresse de domiciliation. Cela est susceptible d’arriver lorsque votre activité se fait exponentielle et qu’il vous faut avoir de plus grands locaux. Vous avez aussi la possibilité de décider de faire le transfert de votre siège social dans le cas où vous voulez de plus prestigieuses coordonnées ou si vous déménagez.

Quand vous faites le transfert de votre siège social, il y a une modification de statuts avec, au préalable, une prise de décision de transfert ainsi qu’une décision de changements de statuts par l’entreprise.

Quel est le coût d’une domiciliation ?

La plupart du temps, les prestations d’une entreprise de domiciliation commerciale se déclinent en packs payables qui s’échelonnent de 15 à 300 euros chaque mois, en fonction des services annexes. Les coûts varient d’une ville à une autre. Ce montant est également influencé par le statut juridique de votre société. A cela, viennent s’ajouter les services complémentaires que proposent les sociétés de domiciliation, tels que la permanence téléphonique ou la gestion du courrier.

Les tarifs que proposent les locations d’espaces de travail dans une pépinière d’entreprise ou en coworking fluctuent entre 200 et 400 euros par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.