À l’instar du dépannage, de la réparation, des révisions et de l’entretien, la maintenance industrielle est une opération d’une grande importance. Cette intervention sert à préserver l’état et les fonctionnalités d’un appareil, d’une machine, d’un équipement ou d’un outil mécanique. Beaucoup de personnes ne savent pas réellement en quoi consiste cette opération. Vous travaillez dans le domaine de l’industrie et vous voulez savoir pourquoi la maintenance industrielle, est-elle si importante ? Lisez cet article.

Une définition simplifiée

Pour faire simple, la maintenance industrielle est un ensemble d’interventions et de révisions destinés à maintenir un équipement en bon état de fonctionnement. Elle est donc différente de la réparation à proprement parler dans le sens où, elle n’est pas exclusivement réalisée dans le cadre d’une panne ou d’un dysfonctionnement. Aussi, la maintenance est assez similaire à l’entretien car elle permet d’anticiper les pannes et de corriger les éventuelles anomalies. Contrairement au dépannage qui est effectué à titre occasionnel, cette opération est généralement effectuée de façon périodique (exemple : une ou deux fois par ans). Vous recherchez un technicien spécialisé dans la maintenance industrielle à Strasbourg ou dans ses alentours ? Contactez l’entreprise Baur.

Les différents types de maintenance industrielle

On distingue principalement 2 types de maintenance industrielle : la maintenance préventive standard et corrective. Néanmoins, avec l’évolution de la technologie, d’autres types de maintenances sont apparues. Il s’agit de la maintenance prédictive, de la maintenance préventive systématique et de la maintenance préventive conditionnelle.

– La maintenance préventive standard

Comme son l’appellation l’indique, ce type de maintenance permet de réduire le risque de défaillances et de pannes via une série d’opérations. Après avoir évalué l’état de l’appareil concerné, les techniciens industriels réalisent différentes missions : vérifications, contrôles, déclassement, révisions… La maintenance préventive standard est réalisée lorsque l’équipement a été utilisé pendant une période assez longue.

– La maintenance corrective

Également connue sous l’appellation maintenance curative ou maintenance préventive non planifiée, la maintenance corrective vise à corriger les défauts de fonctionnement constaté d’un appareil ou d’une ligne de production. Comme la réparation et le dépannage, elle est effectuée dès l’apparition du problème. Cette intervention est généralement plus onéreuse que les autres. Elle est non seulement effectuée pour remédier au problème, mais également pour anticiper en amont de toute apparition d’autres pannes plus graves.

– La maintenance prédictive

Grâce à l’avancée des solutions de traitement et d’analyse de données, il est désormais possible de déterminer à quel moment la machine ou l’outil tombera en panne. C’est en se basant sur des calculs prévisionnels que les industriels planifient la maintenance prédictive. Également appelé maintenance prévisionnelle, ce type de maintenance est effectuée pour maintenir les appareils industriels en bon état de fonctionnement pendant une longue durée. Elle permet également d’éviter les dépenses résultant des réparations et des dépannages. La maintenance prédictive donc un bon moyen pour réduire les coûts de production.

– La maintenance préventive systématique

La maintenance préventive systématique est similaire à la maintenance préventive standard. La différence est qu’elle est réalisée à des intervalles de temps bien précis. Les opérations effectuées sont organisées soit suivant un calendrier, soit selon une périodicité d’usage (nombre d’heures de fonctionnement, nombre de mouvements effectués par la machine, etc.). Le remplacement systématique des pièces et des composants défectueux est un bon moyen pour optimiser le fonctionnement des machines.

– La maintenance préventive conditionnelle

Ce type de maintenance est effectuée après l’inspection des paramètres et du fonctionnement d’une machine. Les tests réalisés peuvent porter sur la température et les pressions, les vibrations ainsi que le niveau et la qualité de l’huile. Cette intervention se caractérise par la mise en évidence des points faibles. Les techniciens décident de réaliser une opération à partir du constat obtenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *