Afin d’assurer le confort chez soi, il est impératif d’y maintenir une température ambiante agréable. Toutefois, cela n’est pas toujours simple.Pour y parvenir, il est indispensable d’opter pour une meilleure isolation. Elle permet d’éviter les écarts et les variations de température de la maison. Cependant, isoler la maison ne suffit pas.Opter pour le chauffage est indispensable, surtout en hiver. Pour choisir un chauffage, plusieurs critères sont à prendre en compte, dont le rendement, le coût, le fonctionnement, le combustible et le type d’installation. De plus, avec un choix écologique, il est possible d’accéder à une aide et des subventions étatiques.

Le poêle à bois, un équipement écologique

La cheminée séduira toujours grâce à son mode de chauffage et au confort qu’il procure. Le poêle à bois reprend le principe de fonctionnement de la cheminée. Il dispose d’un foyer dans lequel la combustion a lieu et d’un conduit pour évacuer la fumée.

La qualité de chauffage du poêle à bois reste son meilleur atout. En effet, il réchauffe la maison d’une manière progressive dégageant une odeur typique du bois qui parfume agréablement la maison. Cependant, on regrettera le faible rendement de cet équipement. Des mesures comme le foyer fermé et le choix de granulés de bois, au lieu de la bûche permet d’améliorer le rendement, mais n’est pas suffisant pour chauffer la maison entière.

Utilisation de la chaudière

La chaudière est également est un des équipements les plus utilisés pour chauffer la maison. Elle se décline en plusieurs modèles. Avant de choisir la chaudière, il est nécessaire de considérer plusieurs facteurs.

Le combustible à utiliser

Le choix du combustible influe à la fois sur le mode de fonctionnement, le rendement, mais aussi sur l’installation de la chaudière.

  • Le fioul : la chaudière fonctionnant au fioul est économique et rentable.Toutefois, son utilisation reste problématique, car le fioul pollue. De même, son installation peut poser problème, en particulier, à cause de l’espace qu’occupe le réservoir.
  • Le gaz : pour une chaudière, le gaz représente un investissement rentable. Le gaz est facile à utiliser, ne nécessite pas de grand espace pour l’installation et est rentable, compte tenu de son mode de fonctionnement.

Les appareils à utiliser

À part le combustible, l’utilisation de la chaudière doit également prendre en compte le type d’appareil utilisé, c’est-à-dire le distributeur et le diffuseur de chaleur.

  • Le plancher chauffant : c’est un type de chauffage très utilisé. Il est composé d’une chaudière, de plusieurs collecteurs et d’un réseau de tubes, de tuyaux pour la diffusion de la chaleur. Son mode de fonctionnement est très agréable, car il ne chauffe pas l’air, mais uniquement le sol.
  • Le radiateur : le radiateur est également un équipement grandement utilisé dans la diffusion de la chaleur. Il chauffe par rayonnement.

Le chauffage électrique

L’électricité est le mode de chauffage moderne. Il est très utilisé pour ses aspects modernes et son utilisation facilitée.

Les avantages du chauffage électrique

Se chauffer à l’électricité présente plusieurs avantages, à la fois au niveau de l’installation, du rendement et de la fonctionnalité. En effet, il affiche une performance considérable et un rendement de 100 %. De même, il permet d’atteindre rapidement la température souhaitée.

Par ailleurs, il est facile à installer et à utiliser. Le chauffage électrique ne nécessite pas d’autres installations ou l’achat d’équipements complémentaires.

Quelques inconvénients à noter

Malgré cette performance considérable, se chauffer à l’électricité ne signifie pas être épargné de certaines points négatifs. Tout d’abord, ces équipements coûtent chers. D’ailleurs, plus il est performant, plus il est cher à l’achat.

Ensuite, il consomme beaucoup d’énergie. Même pour les modèles sensés être économiques, le chauffage électrique représente tout de même 45 % de votre facture énergétique en général.

Enfin, on lui reproche un mode de fonctionnement assez désagréable. En effet, s’il réchauffe bien la pièce, il a tendance à assécher l’air, contrairement au bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *